En marge d’un MeetUp organisé par le premier Groupe Panafricain de mesofinance COFINA, plusieurs acteurs de E-commerce se sont illustrés.

La rencontre a été présidée par Laissa Moyen avec une forte présence des acteurs de E-commerce. La Directrice de Kaymu et Jumia au Sénégal, madame Sassoum Niang avait pris part à cette rencontre, ainsi que Monsieur Guillaume Pinpin, Monsieur Julien Riou directeurs respectifs de Jovago et Carmudi.

« La reussite de E-commerce est marquée par une pédagogie, c’est-à-dire une logique de partage entre partenaires » affirme Madame Sassoum. La philosophie est que « si ça marche en Europe, ça doit marcher en Afrique ». L’avantage des startup repose sur une réaction très vite et, c’est ce qui détermine le milieu de E-commerce. C’est un secteur important dans le monde actuel.

si ça marche en Europe, ça doit marcher en Afrique
Le directeur de Jovago, M. Guillaume Pipin pense que « la mise en relation est un atout. L’idée est d’être dans tous les «E-place». Il fallait mettre en place des outils en ligne pour faciliter la tache au clients » affirme, t-il.

le directeur de Carmudi d’ajouter qu’il est important d’adapter nos produits, qui sont nouveaux aux réalités Sénégalaises. « Il faut adpater le business au marché et aux réalités locales pour un bon service » lance Sasoum en reprenant la parole. Revenant sur le mode de paiement, Madame Sassoum renseigne qu’avec le système de bancarisation le paiement se fait à la livraison.

L’éventail de services couverts et de produits commercialisés par ces plateformes se révèlent également très larges puisqu’il va des offres d’emploi avec Everjobs, à l’immobilier (lamudi), à la vente de voiture(carmudi), en passant par la livraison de repas avec(hellofood), la réservation d’hôtels en ligne(Jovago), un marketplace de vente en ligne.

Pour dire que c’est un ensemble qui oeuvre dans le seul but de donner à la population un service de proximité.

Source: http://intelligence-affaire.com/lentreprenariat-sassoum-niang-ca-marche-europe-ca-marcher-afrique/